En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de [Cookies ou autres traceurs] pour vous proposer [Par exemple, des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts] et [Par exemple, réaliser des statistiques de visites].

cercle nautique de france logo TEXT

CALENDRIER DES EVENEMENTS

<<  <  Septembre 2022  >  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
     1  2  3
  5  6  7  8  91011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

 

5 & 6 FÉVRIER 2022 : CHAMPIONNAT DE FRANCE INDOOR CONNECTÉS

Ce Samedi et ce dimanche se sont déroulés au CNF les championnats de France indoor connectés.

Skander a organisé cela d'une main de maître et a tenu bon malgré des dysfonctionnements techniques, samedi de 8h à 20h et dimanche de 9h à 16h.

Son implication nous a permis de remporter deux belles médailles :

- un titre de champion de France pour Jean-Marc Bastin en catégorie + de 80 ans

- une médaille d'argent en course par équipe mixte J16 sprint avec SIXTINE, MALIN, MAXIME et MAËL 

indoor 02 2022 03

indoor 02 2022 01indoor 02 2022 08 

 

 

 

indoor 02 2022 07indoor 02 2022 06

 

 

 

 

 

 

 

 

 

indoor 02 2022 04indoor 02 2022 10

 

4 décembre 2021 : 2ème épreuve du programme jeune FFA - epreuve en salle

41 jeunes du CNF de 11 à 18 ans se sont rendus au club de Boulogne pour participer à la 2ème épreuve du programme jeune mis en place par la fédération.

Ambiance, dépassement de soi, tout était réuni pour de belles performances.

7 jeunes sont montés sur le podium: 4 sur la plus haute marche, 2 sur la seconde et 1 sur la troisième. Pour les autres participants, de très beaux résultats! belle représentation des jeunes au CNF !

PJ2 2021 01PJ2 2021 02PJ2 2021 03PJ2 2021 04PJ2 2021 05PJ2 2021 06PJ2 2021 08PJ2 2021 07

 

30 janvier 2021 : Yves Morin deuxième de sa catégorie à la "MAIF AVIRON INDOOR"

indoor 01RMédaillé d’argent …dans sa cuisine !

En cette année 2021, le grand rendez-vous annuel de l’aviron indoor avait pris plus de sens encore. Pour ces championnats de France version Covid, les organisateurs avaient troqué l’immense salle du stade Charléty à Paris contre une cuisine, un garage ou un balcon.

Chacun chez soi mais quand même tous ensemble, telle était la devise affichée par les responsables de l’événement, qui ont assuré des connections internet sans fausse note.

Le CNF, cette année, avait unanimement décidé de ne pas y participer. Mais juste avant la clôture des inscriptions, Yves Morin s’estime capable de décrocher une médaille grâce à ses entrainements réguliers et fonce sur le site. Afin, pourquoi pas, de grignoter une place sur l’édition 2020 (médaille de bronze poids léger).

A peine les agapes de Noël terminées, Yves attaque des entraînements de choc. Il y en aura 25 au total avant la compétition fixée au 30 janvier. Alors à 18:30 chaque soir, sa journée de travail terminée, Yves enfile sa combi rouge et noir CNF, direction la cuisine. C’est là qu’il a installé son QG pour suivre scrupuleusement les consignes millimétrées de Bojan, notées sur un tableau Excel. Pour sa femme, pas question de préparer un repas avant 20 heures: l’ergomètre trône au beau milieu de la pièce pour un peu plus d’une heure. Moments intenses, récupération active, cardio poussé à fond les quinze derniers jours, rien n’est laissé au hasard. Pour finir ce 2000 mètres sur le podium, il faut apprendre à ne pas perdre sa lucidité et à gérer son effort au mieux. Tenir la longueur avec une cadence de 31, voire 32 coups minute, et grapiller encore quelques secondes supplémentaires sur les derniers mètres en montant à 35. Le cœur est poussé à fond à quelque 180 pulsations minute.

PROTOCOLE TRES STRICT

indoor 02RMais cette année, avec un protocole informatique très strict, le cœur pouvait déjà s’emballer avant même le départ de la course. Lorsque Yves se présente dans la « Chambre d’appel » quelques minutes avant de s’installer sur le rameur, l’ordinateur, pour la première fois, lui demande un mot de passe…Stress encore devant l’obligation de disposer d’une connection internet stable et d’un câble USB en bon état de fonctionner, afin de brancher l’ordinateur sur l’ergomètre muni d’un écran MP3, 4 ou 5.

Stress enfin quand sur l’écran Yves voit partir ses deux plus redoutables concurrents « comme des dératés ». Il faut alors rester concentré sur ses objectifs : 1,46 minute au 500 mètres, soit 7,04 minutes au 2000 si le rythme est tenu. Les 250 derniers mètres seront violents, en descendant à 1,40, tandis que les deux rameurs devant lui peinent à 1,52. Yves termine deuxième de sa catégorie (55-59 ans, poids léger) en 7:01.3, à deux mètres seulement derrière le champion de France (Patrick Loisel, club d’Annecy).

Preuve que le dépassement de soi et le plaisir qu’il procure peut aussi avoir lieu en indoor…à côté du bœuf bourguignon qui mijote !

Isabelle Forcinal-Raucroy


partenaire aviron francepartenaire hauts de seinepartenaire lifapartenaire neuillyEtoile3 2021x